Aesculus wangii

Aesculus wangii est une espèce d’arbre appartenant à la famille des sapindacées. On la trouve en Chine dans le Yunnan et au Vietnam dans le Lao Cai. Il est considéré comme menacé d’extinction en raison de la perte de son habitat. Certains éditeurs le considèrent comme un synonyme d’Aesculus assamica.

Description de l’espèce

Arbres solitaires ou en forêt dans les zones de forêts de feuillus semi-vertes dans les montagnes calcaires. Un déclin significatif de l’habitat est en cours dans les zones où la présence de l’espèce est connue, en grande partie à cause de l’empiètement de l’agriculture et de l’exploitation forestière.

Taxonomie

Aesculus wangii a été décrit par Hsen Hsu Hu et publié dans Journal of Sichuan University : Natural Science Edition 1960(3) : 99-100, pl. 9-10, en 1960.

Aesculus : nom latin générique donné par Linné en 1753 et 1754, du vieux latin aesculus, -i, le chêne, ce qui est surprenant, bien que dans les nombreux auteurs anciens qui l’ont utilisé, Pline l’Ancien précise dans son Historia naturalis (16, 11) que c’est l’un des arbres qui produisent des glands («Glandem, quae proprie intellegitur, ferunt robur, quercus, aesculus, …»). Le gland lui-même vient du chêne, aesculus, …) et c’est peut-être de là que vient la confusion, car les marrons d’Inde ont une ressemblance lointaine et superficielle avec les glands à cause de leur peau dure et de leur chair ferme et jaunâtre.

wangii : épithète

Similar Posts: