Club Beromama

Le Club Beromama est une association sportive dédiée à la pratique du rugby et du hockey affiliée à l’URBA. Il a été fondé le 11 septembre 1939. Bien qu’il s’agisse d’un club originaire du quartier de Liniers, dans la ville de Buenos Aires, il est actuellement basé dans la ville de González Catán, dans le district de La Matanza, dans la province de Buenos Aires.

Les couleurs du club sont le rouge, le bleu et le gris, et le maillot présente ces couleurs sous forme de barres horizontales intercalées. L’équipe senior participe actuellement au tournoi URBA en troisième division, zone Ascenso.

Histoire

Le 11 septembre 1939, alors qu’une cérémonie commémorative en l’honneur de Domingo Faustino Sarmiento est organisée sur la petite place du même nom, dans le quartier de Liniers, à Buenos Aires, un groupe d’amis adolescents décide de créer un club, bien qu’il n’ait pas d’activité définie. Parmi les fondateurs, on trouve Beto Latorre, Roberto Pascual, Marcelo Boglietti, Mango Latorre et des noms comme Caro Latorre, Cucho, Malambo, entre autres. Ce groupe a commencé à écrire sur un mur – à l’angle des rues Palmar et El Rastreador – la première syllabe de chaque nom, afin de trouver un nom pour le club qu’ils allaient fonder : Beromamacacumaospobichucacopripejopi.
Quelque temps auparavant, en 1938, lors d’un match de rugby auquel ils assistaient sur le terrain du Pacific club (aujourd’hui San Martín), les membres de la nouvelle association d’amis avaient caché un ballon ovale tombé dans un fossé pendant le match. À la fin du match, ils le récupérèrent secrètement et décidèrent de former un club de rugby, pour lequel ils devaient trouver quelqu’un qui leur apprenne à pratiquer ce sport. Une fois l’association bien nommée fondée, ils passent une annonce dans un journal pour trouver un président anglais pour un club de rugby ; un cheminot du nom de William Moe se présente et, en plus d’assumer la présidence, il leur enseigne les rudiments du jeu. Parmi les professeurs de rugby, un immigrant français nommé Arrieu, qui avait joué dans son pays, devint l’entraîneur.

En 1940, le club est champion de la Ligue catholique et en 1941, il est inscrit à l’URBA, sous le nom de Beromama, en raison de l’impraticabilité du nom d’origine. Il participe au tournoi en troisième division. En 1941, il termine deuxième et en 1942, il est promu en deuxième division. En 1950, le club est promu en première division. Mais les bons moments sont de courte durée, car des divisions internes et des conflits politiques au sein du club l’amènent à perdre la catégorie en 1951 et à finir en troisième division en 1954. En 1964, le club retourne en deuxième division, mais en 1966, il est à nouveau relégué, dans une crise institutionnelle et sportive terminale : en 1968, il n’aligne pas d’équipe et l’année suivante, il est désaffilié de l’URBA. Le club cessa bientôt d’exister.
Mais en 1984, l’institution a été refondée et en 1985, sa demande d’affiliation à l’URBA a été acceptée, à laquelle elle participe encore aujourd’hui, bien que dans la dernière catégorie. La refondation a également impliqué un changement de siège, abandonnant ses origines dans le quartier de Liniers et déménageant dans la localité de Gonzalez Catán, dans le district de La Matanza, où ils ont installé leur emplacement en raison du fait que le terrain était moins cher.

Liens externes

Site officiel du club

Page de l’URBA consacrée à Beromama

Beromama et le rugby de quartier dans Rugby con Historia.

«Pelote, article de Daniel Dionisi

Similar Posts: