Club de football de Séoul

Le Football Club Seoul (en coréen, FC 서울) est un club de football professionnel basé à Séoul, en Corée du Sud. Il a été fondé le 22 décembre 1983 sous le nom de Lucky-Goldstar Hwangso, une équipe contrôlée et financée par le conglomérat commercial Lucky-Goldstar (aujourd’hui LG). Il évolue en K League 1, la première division du pays. C’est l’une des équipes les plus anciennes et les plus traditionnelles de Corée du Sud.

Le FC Séoul a commencé à participer au championnat sud-coréen en 1984 et a remporté son premier championnat l’année suivante. De 1990 à 1995, il a été basé à Séoul, puis a déménagé dans la ville voisine d’Anyang avant de revenir dans la capitale en 2004, date à laquelle il a également adopté son nom actuel.

Le FC Séoul est l’une des équipes les plus fortes de Corée du Sud. Au cours de son histoire, il a remporté cinq titres de K League (le dernier lors de la saison 2012) et deux coupes nationales. Au niveau international, il a participé à deux finales de la Ligue des champions de l’AFC, sans remporter aucune d’entre elles. D’autre part, c’est l’une des franchises du championnat qui attire le plus grand nombre de supporters. En 2012, une étude a révélé que Séoul était le club ayant la plus grande valeur financière de la K League 1.

L’actuel propriétaire est le conglomérat GS Group, issu de LG à la mi-2004. Le club joue ses matchs à domicile au stade de la Coupe du monde de Séoul, d’une capacité de 66 704 places, et ses couleurs traditionnelles sont le rouge et le noir.

Histoire

L’équipe a été fondée le 22 décembre 1983 sous le nom de «Lucky-Goldstar Hwangso» par le conglomérat d’entreprises Lucky-Goldstar (aujourd’hui LG), spécialisé dans les produits électroniques. Le mot Hwangso signifie «taureau». L’entreprise s’est préparée à créer son propre club de football pour participer à la toute nouvelle ligue coréenne, mais elle n’est pas arrivée à temps et a dû attendre la deuxième saison. Bien qu’elle souhaitait une franchise d’expansion à Séoul, l’organisation lui a accordé la représentation de la province de Chungcheong.

Le club fait ses débuts lors de la saison 1984 et termine à l’avant-dernière place sur huit participants. Mais un an plus tard, avec un effectif très similaire, ils ont été couronnés champions de la ligue 1985 grâce à une performance exceptionnelle de Piyapong Pue-on, l’attaquant titulaire de l’équipe nationale thaïlandaise, qui a marqué 12 buts et délivré 6 passes décisives, un record personnel. Bien qu’ils aient atteint la finale du titre en 1986, ils n’ont pas pu conserver leur titre après une défaite en aller-retour contre POSCO Atoms.

En 1990, Lucky-Goldstar a pu déplacer sa franchise à Séoul. Bien que les organisateurs de la ligue aient d’abord refusé, ils ont finalement invité plusieurs participants à déménager dans la capitale et l’équipe s’est installée dans le stade de Dongdaemun où elle a remporté son deuxième titre national dès sa première année. Un an plus tard, les propriétaires ont changé le nom de l’équipe en «LG Cheetahs», mais malgré le recrutement d’Arsenio Luzardo et de Jeaustin Campos, l’équipe n’a pas réussi à renouer avec la victoire.
En 1996, trois des neuf équipes participant à la K League (LG Cheetahs, Yukong Kokkiri et Ilhwa Chunma) étaient basées à Séoul. Afin de permettre à ce sport de s’implanter dans d’autres provinces du pays, la ligue a encouragé la délocalisation d’au moins deux franchises. Mais aucun accord n’ayant été trouvé, les trois franchises ont dû déménager, LG s’installant à Anyang, à seulement 21 kilomètres de la capitale. Bien qu’ils aient eu l’intention de retourner à Séoul dès que possible, ils se sont constitué une base de supporters dans leur nouveau lieu de résidence et ont même développé une forte rivalité avec les Suwon Samsung Bluewings de la ville voisine de Suwon, contrôlée par l’entreprise rivale Samsung. Le seul titre remporté par le club est la Coupe de Corée du Sud 1998. Lors de la saison 2000, les Anyang LG Cheetahs ont remporté leur troisième titre, sous la houlette de l’entraîneur Cho Kwang-rae. Au niveau international, ils ont été vice-champions de la Coupe d’Asie des clubs 2002.

Le retour à Séoul se fait en 2004. À la fin de la Coupe du monde 2002, la Fédération coréenne de football a invité les participants à la K-League à s’installer dans des villes dotées d’un stade de la Coupe du monde, afin de rentabiliser les constructions. Cependant, le stade de la Coupe du monde de Séoul est resté vide. Les autorités locales et la ligue ont négocié avec LG, qui a accepté en mars de transférer sa franchise Anyang dans la capitale pour devenir le «FC Séoul». Un changement de propriétaire a également eu lieu l’année suivante : le conglomérat GS Group s’est séparé de LG et a pris le contrôle de plusieurs sociétés, dont le club de football.
Le premier titre remporté est la Coupe de la Ligue coréenne 2006, grâce aux performances exceptionnelles de l’international Park Chu-young et du défenseur Ki Sung-yeung. Un an plus tard, le premier entraîneur étranger arrive, le Turc Şenol Güneş. Bien qu’il n’ait pas obtenu de résultats lors de sa première année, en 2008, il a terminé deuxième de la saison régulière, à égalité de points avec les leaders, et a disputé la finale du championnat contre ses Suwon Bluewings, qu’ils ont perdue 2:3 sur l’ensemble des deux matchs. Fin 2009, Güneş a été remplacé par le Portugais Nelo Vingada, qui, lors de sa seule année à la tête du club, a réussi le doublé coupe-championnat en 2010.

Lors de la saison 2012, le FC Séoul a remporté son cinquième championnat avec un record historique de 96 points (29 victoires, 9 nuls et 6 défaites). L’équipe était entraînée par Choi Yong-soo et comptait des joueurs tels que Mauricio Molina, Ha Dae-sung, Kim Yong-dae et Dejan Damjanović, qui était également le meilleur buteur avec 31 buts. L’année suivante, ils ont atteint la finale de la Ligue des champions de l’AFC 2013, qu’ils ont perdue contre les Chinois de Guangzhou Evergrande à la différence de buts : 2:2 à Séoul et 1:1 à Guangzhou.
Lors de la saison 2018, le FC Séoul allait jouer la pire saison de son histoire, terminant 11e après une saison désastreuse où il a subi une élimination prématurée de la Coupe de Corée du Sud et a également joué le barrage de relégation/relégation contre Busan I’ Park où il a réussi à garder sa place dans l’élite en battant l’équipe de Busan 1-3 au stade Asiad de Busan à domicile et à l’extérieur, Au stade de la Coupe du monde de Séoul, ils ont obtenu un match nul 1-1 sur l’ensemble des deux matches (4-2), ce qui leur a permis de conserver leur place en K-League 1.

Bouclier et uniforme

L’écusson du FC Séoul est de forme octogonale et ressemble à un cerf-volant coréen. L’intérieur est rouge et noir avec des bandes verticales et une bordure dorée. Le mot «FC Séoul» apparaît au centre de l’image et, en dessous, deux années : 1983 (date officielle de la fondation) et 2004 (année du déménagement à Séoul). La partie supérieure est surmontée d’un symbole de la mythologie coréenne avec un ballon de football, ainsi que d’une mascotte appelée «SSID».



L’équipement domicile se compose d’un maillot rouge et noir à rayures verticales, d’un short noir et de chaussettes rouges. Selon le club lui-même, le rouge symbolise «la passion et le défi», le noir «la force et la finesse» et l’or «la gloire et la richesse». La tenue de rechange a connu des changements au cours de son histoire ; la tenue actuelle est jaune avec des détails noirs. La tenue est produite par Le Coq Sportif et sponsorisée par «Xi», une filiale de GS Group.

Rivalités

Le F. C. Séoul entretient une forte rivalité avec les Suwon Samsung Bluewings, contre lesquels il dispute le Super Match (슈퍼매치), un duel classique du football sud-coréen.

La rivalité est avant tout locale, car les deux clubs font partie de la région métropolitaine de la capitale. Alors que Séoul est la capitale du pays, Suwon est située à 30 kilomètres et est la plus grande ville de la province de Gyeonggi. Cependant, elle a été générée lorsque l’équipe des Rouge et Noir était basée à Anyang dans les années 1990.

Il existe également un contexte économique, les deux clubs étant contrôlés par de grands conglomérats d’entreprises. Le F.C. Seoul appartient au GS Group (ancienne filiale de LG) et Suwon Bluewings a été fondé par Samsung.



Participations au tournoi de l’AFC

Note : Les compétitions actives sont en gras.

Similar Posts: