Élections législatives de 2015 en Andorre

15 DA 8 PLA 3 PS 2 PDS

Les élections 2015 du Conseil général d’Andorre ont eu lieu le 1er mars 2015.

Système électoral

Les élections générales andorranes sont régies par un principe de vote parallèle. Chaque électeur doit exprimer deux votes dans deux urnes distinctes : un vote pour une liste nationale fermée de quatorze candidats, placé dans une urne bleue. L’autre vote est pour une liste locale (votre paroisse) fermée avec deux candidats, et est placé dans une urne blanche. Une même personne ne peut pas être candidate sur une liste nationale et sur une liste paroissiale, ni dans deux paroisses différentes.

Vingt-huit conseillers généraux sont élus selon le système suivant.
Une fois la composition du parlement andorran choisie, le conseil général doit élire le président du gouvernement à la majorité. Le président du gouvernement doit être l’une des têtes de liste de chacun des partis politiques qui se sont présentés dans la circonscription nationale. En ce sens, le parlement vote librement. Toutefois, en raison de la dynamique des partis, le premier ministre choisi est généralement celui qui a obtenu la majorité au parlement, en accumulant les voix dans les circonscriptions nationales et paroissiales. Une fois le premier ministre choisi, il ou elle décide qui doit être ministre. Les ministres sont ceux qui se seraient normalement présentés aux élections en tant que membres du personnel du parti.

Nominations

Les nominations dans les circonscriptions nationales pour les élections générales de 2015 sont.

Dans les circonscriptions paroissiales.

Autres aspects des élections de 2015

Après des années de demande, le vote par correspondance a finalement été introduit en 2015. Ainsi, pour la première fois, les Andorrans résidant à l’étranger ont pu voter à distance. Lors d’une conférence de presse, le secrétaire général du gouvernement par intérim, Jordi Casadevall, a présenté le site web expliquant aux citoyens la procédure à suivre pour voter depuis l’étranger. Le site web, www.votpercorreu.ad, a été rendu public peu après l’annonce de son lancement. Sous le slogan «Ara sí», tous ceux qui ne pouvaient pas voter à distance ont été encouragés à exercer leur droit de vote. Le vote était ouvert aux étudiants, aux travailleurs temporaires ou aux résidents permanents. L’ouverture du vote par correspondance a commencé le 4 décembre à 12 heures. Le gouvernement a estimé que 300 à 500 personnes pourraient se présenter pour voter. Le processus exigeait que l’électeur remplisse une demande certifiant qu’il résidait à l’étranger. Après vérification, le matériel nécessaire a été envoyé à l’électeur afin qu’il puisse exercer son droit de vote.

Similar Posts: