Genista cinerea

Genista cinerea est une espèce de plante phanérogame de la famille des Fabacées.

Description de la plante

Il s’agit d’un arbuste ou d’un buisson plat, de 0,25 à 1,5 m de haut, érigé, inertile, à fortes branches, d’aspect rétamoïde. Tiges avec 8-10 côtes en forme de T qui montrent généralement clairement les vallées intercostales. Feuilles alternes, stipulées, unifoliées. Fleurs en grappes de (1)2-3 sur les organes stipulaires des tiges de l’année précédente, souvent entourées de feuilles du brachyblaste, formant des inflorescences racémeuses, pauciflores, pédicellées, sans bractées. Fruits oblongs, torulents, séricigènes, avec 1-5 graines. Graines 1,7-2,3 x 1,7-2,2 mm, ovoïdes, biconvexes, noires.

Distribution et habitat

Trouvé dans le maquis basophile montagnard ; à une altitude de 600-1700 m dans le SE de la France, le N de l’Italie, la Tunisie, le N de l’Algérie et la Péninsule Ibérique. S de l’Espagne (chaînes montagneuses du Bétique et du Pénibétique, d’Alicante à Séville).

Taxonomie

Genista cinerea a été décrite par Augustin Pyrame de Candolle et publiée dans Flore Française. Troisième Édition 4 : 494. 1805.

Nombre de chromosomes de Genista cinerea (Fam. Leguminosae) et des taxons infraspécifiques
n=24 ; 2n=48
Genista : nom générique tiré du latin dont les rois et reines Plantagenêt d’Angleterre tiraient leur nom, Genesta plant ou plante genest, en référence à l’histoire selon laquelle, lorsque Guillaume le Conquérant mit le cap sur l’Angleterre, il cueillit une plante qui se tenait fermement, avec ténacité, sur un rocher et la plaça dans son casque pour symboliser qu’il serait lui aussi tenace dans sa périlleuse tâche. Cette plante a été appelée «genista» en latin. C’est une belle histoire, mais Guillaume le Conquérant est malheureusement arrivé bien avant les Plantagenêts et c’est en fait Godefroy d’Anjou qui a été surnommé le Plantagenêt, parce qu’il portait un brin de fleurs de genêt jaune sur son casque en guise d’insigne (le genêt est le nom français du buisson de genêts), et c’est son fils, Henri II, qui est devenu le premier roi Plantagenêt. Selon d’autres explications historiques, Geoffrey aurait planté cet arbuste comme abri de chasse ou s’en serait servi pour se fouetter. Ce n’est qu’avec Richard d’York, père des rois Édouard IV et Richard III, que les membres de cette famille ont adopté le nom de Plantagenêt, qui a ensuite été appliqué rétroactivement aux descendants de Godefroy Ier d’Anjou en tant que nom dynastique.

cinerea : épithète latin signifiant «gris cendré».

Similar Posts: