Juan Bautista Company Soler

Juan Bautista Company Soler (Albaida (Valencia), 6 avril 1699- ?) était un prêtre bénéficiaire de la cathédrale de Valencia à qui Vicente Ximeno a attribué la traduction en castillan de la Ciencia para las personas de corte, espada, y toga de François de La Mothe Le Vayer.

Biographie

Après avoir étudié la philosophie et la théologie à l’université de Valence, il obtient le titre de docteur selon Jimeno à l’université de Gandía, puis étudie l’hébreu, les canons et le droit, obtenant un diplôme dans ces deux domaines à l’université d’Ávila.

Créé protonotaire apostolique par le nonce apostolique en Espagne, il est reçu en 1747 comme avocat des Conseils royaux.

Obra

Jimeno lui attribue la traduction du français vers l’espagnol de la Ciencia para las personas de corte, espada, y toga, un ouvrage de François de La Mothe Le Vayer, publié à Valence en 1729, en 6 volumes in 4º, et réédité en 1736, en l’illustrant et en y ajoutant plusieurs traités, avec une dédicace à Fernando VI d’Espagne, alors qu’il était prince des Asturies. L’ouvrage avait déjà été traduit en espagnol sous le titre Escuela de príncipes, y caballeros par le dominicain Alonso Manrique, qui l’avait publié à Palerme en 1688. La traduction valencienne, signée des initiales J.B.C.S., a également été attribuée à José Berni y Catalá.

Dans le volume I du tout nouveau «Expurgatorio de la Inquisición Española», de l’année 1747, de nombreux endroits des 5 premiers volumes de cette œuvre, dont l’expurgation a été ordonnée, sont notés.

Similar Posts: