L’abdication d’Edouard VIII a-t-elle suivi les procédures constitutionnelles ?