Oblast d’Arménie

L’oblast d’Arménie (arménien : Հայաստանի ոբլաստ ; russe : Армянская область) était un oblast (province) de l’Empire russe qui a existé de 1828 à 1840. Elle correspondait à la majeure partie de l’Arménie centrale actuelle, à la province d’Iğdır en Turquie et à l’enclave du Nakhitchevan en Azerbaïdjan. Son centre administratif était Erevan (Yerevan).

Histoire

L’Oblast d’Arménie a été créé à partir des territoires des anciens khanats d’Erevan et de Nakhitchevan, cédés à la Russie par l’Empire perse dans le traité de Turkmenchay après la guerre russo-persane de 1826-1828. Ivan Paskevich, chef militaire ukrainien et héros de la guerre, a été nommé «comte d’Erevan» l’année de la création de l’Oblast.

Immédiatement avant son annexion par les Russes, la population des khanats d’Erevan et de Nakhitchevan comptait environ 25 500 Arméniens. Entre 1828 et 1836, environ 57 000 chrétiens (principalement des Arméniens) ont émigré de Perse et de Turquie vers l’oblast arménien. Cependant, en 1832, quatre ans après son annexion officielle par la Russie, la population musulmane (principalement azérie) comptait 82 000 personnes, soit environ la moitié de la population de la région, qui s’élevait à 164 500 habitants.
L’oblast est dissous en 1840 et son territoire est incorporé dans une nouvelle province plus vaste, le gouvernorat de Géorgie-Imérique. Cette nouvelle division ne dure pas longtemps. En 1844, la vice-royauté du Caucase est rétablie et l’ancien oblast arménien devient une subdivision du gouvernorat de Tiflis. En 1849, le gouvernorat d’Erevan est créé, séparé du gouvernorat de Tiflis, et comprend le territoire des anciens khanats d’Erevan et de Nakhitchevan.

Similar Posts: