Orchestre symphonique de la Principauté des Asturies

L’Orquesta Sinfónica del Principado de Asturias (OSPA) est un orchestre symphonique appartenant à la Principauté des Asturies, l’un des plus anciens d’Espagne.

Fondé en 1939 par Amalio López, il a rapidement été repris par Angel Muñiz Toca en tant que chef d’orchestre, qui a consolidé l’orchestre en tant que référence symphonique dans la région. Au fil des ans, l’orchestre a connu différentes étapes et configurations avec différents chefs d’orchestre : Vicente Santimoteo, Benito Lauret, Alfonso Ordieres et Víctor Pablo Pérez, jusqu’à la réforme de 1991, après laquelle il a reçu sa forme juridique actuelle en tant qu’organisme autonome de la Principauté des Asturies et a été rebaptisé OSPA. L’orchestre réformé a donné son premier concert au théâtre Campoamor d’Oviedo le 12 mai de la même année, sous la direction de Doron Salomón, le chef principal étant Jesse Levine. L’Orchestre symphonique de la Principauté des Asturies est actuellement composé de professeurs de 20 nationalités différentes, originaires de divers pays de l’Union européenne, de Russie, des États-Unis, d’Asie et d’Amérique latine.

Activités

Son activité musicale couvre tous les types de programmes, avec plus de 70 concerts symphoniques par an, répartis entre son siège permanent à l’Auditorium Príncipe Felipe d’Oviedo, le Théâtre Jovellanos de Gijón, l’Auditorium de la Casa de Cultura d’Avilés et les principales villes des Asturies pendant l’été, dans le cadre du cycle Villas. Parmi les concerts extraordinaires, citons les concerts institutionnels pour la Journée des Asturies et les Prix du Prince des Asturies, ainsi que les concerts didactiques, dans lesquels se distingue le programme «Una excursión fantástica», une œuvre créée par des élèves asturiens de la quatrième année de l’école primaire.

Il participe également à la saison d’opéra de l’Association asturienne des amis de l’opéra, au théâtre Campoamor d’Oviedo, et reçoit des critiques très élogieuses de la part de la presse régionale et nationale.
Au cours de la saison 2011-2012, l’OSPA est devenu le premier orchestre symphonique espagnol à se produire dans la Sala Nervi du Vatican, lors d’un concert en hommage au pape Benoît XVI, avec un programme d’inspiration espagnole dirigé par Maximiano Valdés. Au cours de la saison 2005-2006, l’OSPA s’est produit à l’Auditorium national de Madrid dans le cadre de deux célébrations importantes, la première à l’occasion du centenaire de la naissance du professeur Severo Ochoa, un concert organisé par l’Université polytechnique de Madrid, et la seconde à l’occasion de la célébration du XXVe anniversaire de la Fundación Príncipe de Asturias ; il s’est également produit à l’Auditorium de Saint-Jacques-de-Compostelle dans le cadre de la saison de l’Orquesta Real Filharmonía de Saint-Jacques-de-Compostelle. Au cours de la saison 2004-2005, l’orchestre a effectué une tournée nationale, se produisant au Palau de la Música Catalana de Barcelone et dans les auditoriums de Castellón et de Saragosse, et a reçu des critiques très élogieuses : «Parmi les trois meilleurs orchestres du pays» (Levante El Mercantil Valenciano 24.04.05). Au cours de la saison précédente, plusieurs concerts ont eu lieu au Pays basque, qui ont également été bien accueillis.
En ce qui concerne les tournées internationales, il convient de mentionner les concerts donnés en 1996 au Teatro Municipal et à la Cathédrale de Santiago du Chili, où il reviendra deux ans plus tard, ainsi qu’à l’Auditorio Arquímedes de Mexico DF. Au cours de la saison 2007-2008, l’Orquesta Sinfónica del Principado de Asturias a effectué une tournée de six concerts dans les villes de Pékin, Shanghai, Dalian, Anshan et Shangxing. Il a également participé à plusieurs festivals : Festival de Música Religiosa de Cuenca, Festival Internacional de Música y Danza de Granada, Festival Internacional de Música contemporánea de Alicante, avec la création d’œuvres de Jesús Rueda, García Román, García Demestres, etc., Festival Intercéltico de Lorient (France) avec la création de La Noche Celta du compositeur asturien Ramón Prada.

En décembre 2020, il a participé à une diffusion en ligne avec la pianiste française Lise de la Salle, sous la direction du chef d’orchestre Jaime Martín, depuis l’Auditorium d’Oviedo, dans un concert en fa majeur pour piano et orchestre.

Composants

Au cours de toutes ces années, la présence d’excellents jeunes musiciens asturiens a été prise en compte : José Gómez, Pablo González, Mariano Rivas, Lola Casariego, Juan Castelao, Dmitri Atapine, David Menéndez, Begoña García-Tamargo, Ana Nebot, Alejandro Roy, Mª José Suárez, Juan Carlos Cadenas, etc.
L’OSPA a contribué au succès de ses précédents chefs d’orchestre, Jesse Levine et Maximiano Valdés, mais aussi de maîtres chefs d’orchestre tels que Rossen Milanov, David Lockington, Perry So, Kynan Johns, Arturo Tamayo, Odón Alonso, Krzysztof Penderecki, Víctor Pablo Pérez, Aldo Ceccato, Alexander Rahbari, Tamás Vásáry, Jan Latham-Koenig, Cristóbal Halffter, Juan José Mena, Alberto Zedda, Antoni Ros Marbá, López Cobos, John Axelrod, Howard Griffiths, Edmon Colomer, parmi une longue liste.

La liste des grands solistes qui se produisent avec l’OSPA est également très longue : Truls Mørk, Dylana Jenson, Frank Peter Zimmermann, Luciano Pavarotti, Alfredo Kraus, Luis Dámaso, Montserrat Caballé, Carlos Álvarez, Ainhoa Arteta, Elizabeth Connell, Ana M. ª Sánchez, María Orán, María Bayo, Alicia de Larrocha, Joaquín Achúcarro, Amanda Roocroft, Patricia Kopatchinskaja, Asier Polo, Josep Colom, Marco Rizzi, Marc-André Hamelin, Elmar Oliveira, David Geringas, Janine Jansen, Asier Polo, José Luis Estellés, Renaud Capuçon, Anne Gastinel, Bruno Gelber, Indra Tomás, René Pape, Luciana d’Intino, Marco Berti, Cheen Yu, Roberto Díaz, Arto Noras, Louis Lortie, les cantaoras Carmen Linares et Ginesa Ortega, etc. , ainsi que les chœurs de la Fundación Príncipe de Asturias, de l’Orfeón Catalán, de l’Orfeón Donostiarra, de la Comunidad de Madrid et de la RTVE.

Disques

La carrière discographique de l’orchestre a commencé avec des œuvres sur des thèmes asturiens, Día de fiesta en Asturias, Atardecer y Paisaje Asturiano (Benito Lauret), une monographie de Julián Orbón et La Noche Celta de Ramón Prada. Par la suite, il a enregistré pour les labels ARTEK et NAXOS des œuvres de Manuel de Falla, El Amor Brujo, La Vida Breve, El Sombrero de Tres Picos, etc., et une partie de l’intégrale de Joaquín Rodrigo, Concierto de Aranjuez, Concierto Andaluz, etc.

Elle a récupéré des œuvres de notre patrimoine musical comme Los amantes de Teruel de Bretón, la zarzuela baroque El imposible Mayor en amor le vence Amor de Duron, et a commandé des œuvres comme La Noche Celta de Prada, «Fons vitae» de Rueda, pour n’en citer que quelques-unes, ou la reprise d’œuvres du symphonisme espagnol du XIXe siècle (Pedro Miguel Marqués, entre autres).

L’OSPA, héritière de l’Orquesta Sinfónica de Asturias, de l’Orquesta Sinfónica Provincial et de l’Orquesta Sinfónica de Asturias de Educación y Descanso et à laquelle des personnalités telles qu’Amalio López, Ángel Muñiz Toca, Vicente Santimoteo, Benito Lauret, Alfonso Ordieres et Víctor Pablo Pérez ont contribué à son histoire, a célébré son 75e anniversaire en 2014.



L’OSPA est un organisme autonome du ministère régional de la culture et du tourisme de la Principauté des Asturies et est membre de l’Association espagnole des orchestres symphoniques (AEOS).

Similar Posts: