Protège-mamelons

Les adhésifs utilisés pour recouvrir les mamelons sont appelés téterelles. Ils ne sont généralement pas beaucoup plus grands que les aréoles.

Premiers stades et développement

Les cache-tétons ont d’abord été utilisés dans les spectacles burlesques, dans les clubs de strip-tease et les cabarets (comme les Folies Bergère ou le Lido à Paris) dans les «années folles», comme moyen d’éviter les sanctions résultant du fait qu’une artiste montrait ses seins en public, voire se montrait complètement nue sur scène, et étaient parfois considérés comme plus esthétiques et plus érotiques que la nudité complète.

Aujourd’hui, il est encore utilisé comme moyen de dissimuler les mamelons, en remplacement des sous-vêtements classiques, dans des contextes festifs tels que le Mardi Gras à la Nouvelle-Orléans ou le Carnaval au Brésil, ou dans ces plages ou piscines communément appelées «textiles», où il est strictement interdit à une femme de se montrer uniquement en bikini, tout en permettant d’exposer un plus grand pourcentage de peau aux rayons du soleil.

Similar Posts: