Vall Fosca

La Vall Fosca est une vallée pyrénéenne de formation glaciaire, traversée par la rivière Flamisell et située dans la partie nord de la région du Pallars Jussá, en Catalogne.

Elle est appelée «Fosca» («sombre» en catalan) car les pentes abruptes des montagnes qui la forment font que la lumière du soleil n’atteint le fond de la vallée que quelques heures par jour, surtout en hiver. Elle est composée, dans sa partie nord, de plus de vingt lacs situés sous des sommets de plus de 2 500 m d’altitude. Tous ces lacs forment un réseau relié par des tunnels, les lacs de Cabdella, qui alimentent en permanence deux centrales électriques, Sallente et Cabdella, la première dans le réservoir de Sallente et l’autre dans le village de Cabdella.

Il y a trois petites vallées : Ricuerna, Filià et le ravin Estany Gento. Dans le village de Capdella, ces trois ravins se rejoignent pour former la rivière Flamisell, qui traverse la commune de Senterada jusqu’à Puebla de Segur, où elle rejoint la rivière Noguera Pallaresa.

La première centrale hydroélectrique de la Pallaresa a été construite en 1914.

Le village le plus élevé de la vallée est Capdella, à 1420 mètres d’altitude, qui ferme le groupe de villages ruraux qui forment la Vall Fosca : la Pobleta de Bellveí, Estavill, Envall, Antist, Castell-Estaó, Beranui, la Plana de Montrós, Astell, Obeix, Aguiró, Paüls, Pobellá, Monrós, Molinos, la Torre de Capdella, Aiguabella, Espuy et la centrale électrique de Capdella.

Économie

Pour la Vall Fosca, le secteur touristique le plus important est celui des randonneurs, des pêcheurs et des chasseurs. Des excursions sont organisées dans la zone du lac située dans la partie la plus élevée de la vallée, à laquelle on accède par le téléphérique de l’Estany Gento.

Il est également possible de faire du canyoning et, en hiver, du ski de randonnée.

La centrale électrique de Capdella abrite le musée de l’hydroélectricité où l’on peut faire des visites guidées ou gratuites de la centrale hydroélectrique.

La chasse et la pêche sont deux des sports les plus populaires dans la vallée en raison de sa grande population de sangliers et de truites de rivière indigènes. La pêche est contrôlée dans la rivière Flamicell et dans les différents lacs de la zone supérieure.

La gastronomie de la Vall Fosca propose des spécialités telles que la truite de rivière, le palpis et le civet de sanglier, entre autres.

L’un des charmes les plus méconnus de la Vall Fosca est son patrimoine architectural, parmi lequel se distingue l’église de Sant Vicenç de Capdella, une église romane. À l’intérieur de l’église se trouvait une sculpture romane de la crucifixion, qui se trouve aujourd’hui au Musée d’art de Catalogne (MNAC) de Barcelone.



À Espuy, on trouve également l’église romane de Sant Julià et, à la périphérie de Torre de Capdella, la petite chapelle de Sant Martí.

Similar Posts: