Xosé María Díaz Castro

Xosé María Díaz Castro (Guitiriz, Lugo ; 1914 – Lugo ; 1990) était un traducteur et écrivain espagnol de langue galicienne.

Il est entré au séminaire Santa Catalina de Mondoñedo en 1929, bien qu’il n’ait pas été ordonné, et a été professeur à Madrid, où il s’est installé en 1948. Grâce à sa connaissance de quatorze langues, il a travaillé comme traducteur à l’Institut d’études hispaniques et au ministère de l’intérieur. Il est l’auteur d’une seule œuvre, le recueil de poèmes Nimbos (1961), qui a influencé les poètes postérieurs de langue galicienne, en raison de sa perfection et de sa préoccupation pour la Galice et les problèmes fondamentaux de l’être humain, la vie, la mort et le temps.

Díaz Castro est généralement inclus dans la génération de 1936 aux côtés de poètes tels que Ricardo Carvalho Calero, Celso Emilio Ferreiro et Aquilino Iglesia Alvariño. Son œuvre témoigne d’une réflexion sur la destinée humaine à travers des préoccupations existentielles et religieuses et une communion avec la nature.

Dans l’un de ses poèmes les plus connus, «Pénélope», il réfléchit à une Galice qui reste endormie, mais ne dédaigne pas l’espoir pour sa terre.

Le 21 juin 2013, l’Académie royale de Galice a décidé de lui dédier la Journée des lettres galiciennes 2014.

Liens externes

Similar Posts: