Félix de Habsbourg-Lorraine

Félix d’Autriche (Vienne, 31 mai 1916 – Mexico, 6 septembre 2011) était un membre de la famille impériale d’Autriche.

Biographie

L’archiduc Félix est né à Vienne, quatrième enfant, mais troisième fils de l’archiduc Charles d’Autriche, futur dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie, et de son épouse la princesse Zita de Bourbon-Parme.

L’archiduc a été baptisé le 8 juin 1916 à Schoenbrunn. L’un de ses parrains était son grand-oncle, le roi Frédéric Auguste III de Saxe.

En 1919, Félix et sa famille sont exilés en Suisse, puis sur l’île portugaise de Madère, où son père, Charles, meurt d’une pneumonie le 1er avril 1922.

À l’automne 1937, il est autorisé à revenir en Autriche pour entrer à l’Académie militaire de Wiener Neustadt. Il devient le premier Habsbourg, depuis l’abolition de la monarchie, à faire carrière comme officier dans l’armée autrichienne.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, alors qu’ils se trouvaient aux États-Unis, Felix et son frère Karl Ludwig se sont portés volontaires pour servir dans le 101e bataillon d’infanterie, connu sous le nom de «Bataillon de l’Autriche libre». Cependant, le bataillon a été dissous lorsqu’un groupe d’exilés volontaires juifs, qui formaient finalement la majorité de la force, ont refusé de confirmer leur engagement.
Felix a passé la majeure partie de la Seconde Guerre mondiale aux États-Unis en tant que conseiller privé du président américain Roosevelt pour les affaires d’Europe centrale. Son travail politique contre le régime nazi a fait l’objet de six mandats d’arrêt et il a été jugé par contumace par divers tribunaux nazis et a été condamné à la peine de mort à six reprises. Il n’a jamais été capturé.

Pendant son exil, l’archiduc Félix a vécu au Portugal, en Belgique, au Mexique et aux États-Unis. Il a vécu dans la colonie San Angel à Mexico, où il est décédé en 2011, le dernier des fils du dernier empereur d’Autriche à mourir. Il a été enterré dans la crypte familiale à l’abbaye de Muri, près de Zurich. L’abbaye est un lieu de sépulture privilégié de la dynastie des Habsbourg, et contient également les restes de son épouse et les cœurs de ses parents.

Mariage et descendance

L’archiduc Félix s’est marié civilement le 18 novembre 1952 à Beaulieu, en France, et religieusement un jour plus tard, avec la princesse Anne Eugénie d’Arenberg, avec laquelle il a eu sept enfants.

Similar Posts: