Michelangelo Abbado

Michelangelo Abbado (Alba, 22 septembre 1900-Gardone Riviera, 24 septembre 1979) était un violoniste italien. Avec son épouse Maria Carmela Savagnone, il a eu quatre enfants, Marcello (1926-2020), Luciana (1929-2012) et Claudio Abbado (1933-2014), également consacrés à la musique, ainsi que Gabriele (1934), le plus jeune, architecte de profession.

Biographie

Fils de Michele Abbado et de Vittoria Gallian. Il étudie la musique au conservatoire de Milan, où il obtient son diplôme de violon en 1917 sous la direction d’Enrico Polo et de composition en 1921 avec Giovanni Orefice, et où, avec les conservatoires de Palerme et de Parme, il enseigne le violon pendant plus de cinquante ans. En 1919, il entame une intense activité musicale qui le conduit à donner de nombreux concerts, aussi bien en tant que soliste qu’en tant que membre ou chef d’orchestre de musique de chambre ; parmi les groupes dont il fait partie, citons le Quatuor Abbado-Malipiero entre 1927 et 1934, dont il est le premier violon, et le trio Vidusso-Abbado-Crepax de 1938 à 1945. Son répertoire musical s’étend donc de la musique classique à la musique d’auteur italienne contemporaine.

En 1941, il fonde l’Orchestre à cordes de Milan, le premier orchestre italien spécialisé dans la musique baroque, dont il est le chef. En 1943, il écrit une monographie sur Antonio Vivaldi, ainsi que de nombreuses transcriptions et révisions de partitions d’autres musiciens tels que Vivaldi, Paganini, J. S. Bach, Albinoni, Benedetto Marcello, entre autres.
En 1962, il abandonne son activité de concertiste pour se consacrer entièrement à l’étude de la théorie musicale et de la technique du violon. En 1964, il prouve lui-même l’existence des harmoniques inférieures dans le violon ainsi que dans d’autres instruments, en donnant une nouvelle explication du «troisième son» et du reste des sons d’accompagnement grâce à la publication de son ouvrage théorique Tecnica dei suoni armonici. Il a également publié de nombreux essais, articles et autres publications telles que Come studiare i capricci di Paganini.

Parmi les nombreux élèves qu’il a formés, citons Pina Carmirelli et Franco Fantini, qui a été premier violon pendant de nombreuses années au théâtre de la Scala. En 1970, il a reçu la «Medaglia d’oro ai benemeriti della scuola della cultura e dell’arte».

En 2003, Alba, sa ville natale, a baptisé un théâtre en son honneur.

Similar Posts: