Miquel Blanch

Miquel Blanch i Roig (Castellbisbal, Barcelone, 30 octobre 1889 – Barcelone, 11 septembre 1936) était un compositeur, pianiste et chef de chœur espagnol.

En 1911, après plusieurs représentations théâtrales et zarzuelas, il fonde l’Orfeó Pàtria de Molins de Rey, un groupe choral qui a survécu jusque dans les années 1970.

En 1921, il est nommé directeur de l’Orfeó Manresà et, en 1932, il remporte le concours-opposition pour devenir le premier directeur de l’École municipale de musique de Manresa.

Il a composé, entre autres, la Missa in honorem Beatae Mariae Virginis, l’Himne de la senyera (sur un texte du poète Baldomer Perramon), l’Himne a la Creu et les sardanes Cançó d’amor tardoral, Joiosa, La complanta del jove galant, La mallerenga, Les bruixes airades et Les elfes i el donzellol.

Bien qu’il ne se soit pas distingué sur le plan politique, le fait qu’il ait été impliqué dans les milieux catholiques a conduit, avec le déclenchement de la guerre civile, à son arrestation à Molins de Rey, dans la maison de ses beaux-parents, et à son assassinat le lendemain à Can Tunis, à Barcelone.

En son honneur, Manresa lui a dédié l'»Auditorium Mestre Blanch» et le «Prix de musique Mestre Blanch» lui a été décerné. Manresa, Molins de Rey et Castellbisbal lui ont également dédié des rues.

Similar Posts: