Raymond Buckland

Raymondo Buckland (31 août 1934 – 27 septembre 2017) était un membre mondialement connu de la religion Wicca. Il est le premier à avoir diffusé la Wicca aux États-Unis. En 1963, Buckland a eu sa première et unique rencontre avec Gerald Gardner et a été initié à la Wicca gardnerienne, qu’il a introduite aux États-Unis en 1964. Bien qu’il ait commencé dans la Wicca gardnerienne, il a ensuite fondé sa propre tradition appelée Seax Wica. Buckland est intervenu lors de nombreux événements multiculturels et néo-païens, dont le Starwood Festival en 1981.

Biographie

Raymond Buckland est né le 31 août 1934 à Londres, au Royaume-Uni. Il est élevé dans l’Église anglicane, mais s’intéresse au spiritisme et à l’occultisme dès l’âge de douze ans. Il a fait ses études au King’s College de Londres, puis au Brantridge Forest College dans le Sussex. Il est titulaire d’un doctorat en anthropologie obtenu à Brantridge. De 1957 à 1969, il a servi dans la Royal Air Force. Buckland et sa femme Rosemary ont immigré aux États-Unis en 1962 et se sont installés à Long Island, dans l’État de New York.

Buckland a été la première personne aux États-Unis à admettre ouvertement être un adepte de la Wicca, Buckland est connu comme le père de la Wicca aux États-Unis. En 1963, Buckland a eu sa première et unique rencontre avec Gerald Gardner et a été initié à la Wicca gardnerienne, qu’il a introduite aux États-Unis en 1964. Bien qu’il ait commencé par soutenir la Wicca gardnerienne, il a ensuite formé sa propre tradition appelée Seax-Wica. Raymond Buckland a participé en tant qu’orateur à de nombreux événements multiculturels et néo-païens, dont le premier Starwood Festival en 1981.
Sa santé a commencé à se dégrader en 2015, lorsqu’il a contracté une pneumonie et a été victime d’une crise cardiaque, dont il ne s’est pas remis jusqu’à sa mort le 27 septembre 2017.

Bibliographie

Raymond Buckland est l’auteur de nombreux ouvrages liés à l’occultisme et à la sorcellerie. Son ouvrage le plus populaire est Buckland’s Complete Book of Witchcraft, publié en 1986. Ce texte est souvent appelé le «grand livre bleu».

Parmi ses nombreux ouvrages, on peut citer

Similar Posts: